Publicité
Publicité

Fortis toujours marqué du sceau du subprime

Les comptes 2007 étaient déjà marqués du sceau subprime. Le premier trimestre 2008 n'y échappe pas. 380 millions d'euros de dépréciations supplémentaires sur le portefeuille de crédits ont encore été actés par Fortis. Une augmentation de capital, non dilutive promet le groupe, de un milliard d'euros est annoncée pour les tous prochains jours.