GBL est monté à 17% dans le capital de Lafarge

Les actionnaires de GBL se sont réunis mardi lors de la traditionnelle assemblée annuelle. A une très large majorité, ils ont adopté tous les points mis à l'ordre du jour.

Bruxelles (L'Echo) Les actionnaires de GBL se sont réunis mardi lors de la traditionnelle assemblée annuelle. A une très large majorité, ils ont adopté tous les points mis à l'ordre du jour. Parmi les plus importants, ils ont approuvé les comptes annuels sociaux arrêtés au 31 décembre 2006. Des comptes qui font ressortir un bénéfice net de 2,883 milliards d'euros. En 2005, ce résultat s'était élevé à 523 millions d'euros. La cession de 25,1% détenus dans l'éditeur allemand Bertelsmann, qui avait permis de réaliser une plus-value de 2,4 milliards d'euros explique pour la majeure partie la nette progression du résultat net.

En ce qui les autres points principaux adoptés au cours de l'AG, on retiendra le renouvellement de mandats d'administrateur pour un terme de 3 ans de Jean-Louis Beffa, Victor Delloye, Maurice Lippens et de Jean Stephenne entre autres, et la nomination de Gunter Thielen comme administrateur. Les actionnaires ont aussi accordé au Conseil d'administration l'autorisation d'acquérir, pendant une période de 18 mois, jusqu'à 14 .716.766 actions propres, ainsi que la mise au point d'un plan d'options sur actions destiné à la direction exécutive et au personnel de GBL.

Lors de l'AG extraordinaire qui a suivi, les actionnaires ont accepté la proposition du groupe de pouvoir procéder, durant 5 ans, à des augmentations de capital à concurrence d'un montant de 125 millions d'euros, en une ou plusieurs fois .

En ce qui concerne l'évolution des affaires, on a appris que GBL est monté à 17% dans le capital du cimentier français de Lafarge. Une participation qui est susceptible de grossir, précise Albert Frère, président de GBL. Du côté de Suez, « groupe franco-belge » clame haut et fort Albert Frère, on n'attend pas la fusion du groupe avec GDF avant la fin de cette année. Une fois encore, le président a indiqué qu' « il défendera une parité plus avantageuse que celle qui a été avancée l'an dernier et qui était d'une action Suez (plus un dividende spécial) contre une action GDF ».

Enfin, l'AG annuelle du groupe se déroulera désormais le deuxième mardi d'avril à 15h, et non plus le quatrième mardi comme cela l'a été jusqu'à hier.

126 actionnaires étaient présents ou représentés, disposant 79.889.846 actions et 74.757.070 voix. Le dividende brut de 1,90 euro sera payable à partir de ce mercredi 25 avril contre remise du coupon n°8.

Marc Collet

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Photo Bloomberg

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect