Publicité
Publicité

HSBC tire son épingle du jeu

La britannique HSBC, première banque européenne, a publié des résultats trimestriels meilleurs que prévu malgré d'importants dégats liés au "subprime". Dans un rapport d'activité, le groupe a indiqué qu'il avait dû inscrire 2,6 milliards de dollars supplémentaires de dépréciations d'actifs dans son activité de banque de financement et d'investissement, et 3,2 milliards de dollars de créances douteuses au titre de ses activités de prêts aux particuliers aux Etats-Unis.