KBC fait son marché en Russie

Fidèle à sa logique d'expansion vers l'Europe centrale et orientale, KBC a conclu un accord avec les actionnaires d'Absolut Bank, en vertu duquel le bancassureur belge va acquérir au moins 92,5% d'Absolut Bank, un des principaux prêteurs hypothécaires indépendants en Russie.

(l'écho) Après la Pologne et la Hongrie, la Slovaquie et la Slovénie, la Bulgarie et la Roumanie, c'est en Russie que le bancassureur KBC a choisi de faire son marché. " A cause de la croissance de l'économie russe ces dernières années " et " parce que malgré le risque qu'il y a à investir dans ce pays, ne pas investir serait encore plus risqué ", a expliqué André Bergen, CEO de KBC.

Après un tour d'horizon des candidats potentiels, c'est finalement sur Absolut Bank que le groupe belge a choisi de jeter son dévolu. " Pour sa qualité " et " son potentiel de développement ", a encore précisé André Bergen.

Dans un premier temps, KBC se porte acquéreur de 92,5% du capital d'Absolut Bank, dans une transaction qui évalue la banque à 761 millions d'euros, soit 3,8 fois sa valeur comptable. " Un prix très raisonnable étant donné les perspectives de développement d'Absolut Bank ", affirme-t-on du côté de KBC.

Le solde du capital est actuellement entre les mains de International Finance Corporation, qui fait partie de la Banque mondiale. " Nous ne disposons pas d'option sur leur participation. IFC va examiner dans les prochaines semaines ce qu'ils comptent faire de leur partie du capital, mais nous serions très heureux s'ils restaient actionnaires ", a relevé le dirigeant belge.

KBC fourmille de projets pour sa nouvelle branche russe. Et tout d'abord développer son réseau d'agences pour le porter à une centaine contre 39 aujourd'hui. Mais le développement de " l'asset management " et du " trade finance " est également annoncé au programme.

Le tout devant infuencer positivement le bénéfice par action de KBC dès 2009.

Cette opération " de taille moyenne ", dixit André Bergen, n'entamera pas la capacité de KBC de poursuivre le programme de rachat d'actions propres actuellement en cours.

Cette opération doit encore recevoir l'aval officiel de la Banque centrale de Russie et de la Commission antitrust. KBC estime néanmoins que la transaction devrait être finalisée au troisième trimestre de l'exercice en cours.

Avec 1,8 milliard d'euros d'actifs, environ 200 millions de capitaux propres au 1er trimestre 2007 et un effectif de 1600 personnes, Absolut Bank a enregistré en 2006 un bénéfice net de 20 millions d'euros, avec un ratio charges/produits de 46% et un rendement sur capitaux propres engagés de 17%.

Initialement orienté sur le "corporate", l'établissement russe s'est progressivement transformé en une banque universelle spécialisée dans les services bancaires aux particuliers. Elle assure aussi la gestion d'actifs, les activités sur les marchés des capitaux, ainsi que le leasing par l'intermédiaire de deux filiales spécialisées.

Après l'annonce cette transaction, le titre KBC a cédé 1,16% pour s'établir à 95,26 EUR dans un marché baissier, marqué notamment par le recul de l'ensemble des valeurs bancaires.as.bailly@lecho.be

(c) TNL (tél: +32 2 4231769; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés