KBC pourrait céder Centea

©Sofie Van Hoof

KBC a annoncé avoir soumis à la Commission européenne son plan de restructuration. KBC, renfloué à 3 reprises par les pouvoirs publics, va devoir procéder à de nouvelles cessions d'actifs pour répondre aux exigences de Bruxelles. Selon L'Echo, le plan prévoit de céder des morceaux d'activité en Tchéquie, Slovaquie, Pologne et en Hongrie. Dans la copie remise à la Commission, KBC propose également de vendre la banque belge Centea.

Bruxelles (L'Echo) - KBC a annoncé avoir soumis à la Commission européenne son plan de restructuration, comme nous le laissions entendre dans nos colonnes hier. Ni le bancassureur flamand, ni la Commission n'ont souhaité révéler le contenu de cette feuille de route stratégique. Ce qui est sûr, c'est que KBC, renfloué à 3 reprises par les pouvoirs publics, va devoir procéder à de nouvelles cessions d'actifs pour répondre aux exigences de Bruxelles.

Selon nos informations, le plan prévoit de céder des morceaux d'activité en Tchéquie, Slovaquie, Pologne et en Hongrie. Dans la copie remise à la Commission, KBC propose également de vendre la banque belge Centea. Cette cession pourrait toutefois être présentée comme «subsidiaire». Les actifs de KBL (Puilaetco Dewaay Private Bankers, Theodor Gilissen,…) pourraient également se retrouver sur le marché, selon une piste optionnelle envisagée par KBC. La banque table sur une décision de la Commission «d'ici la fin de l'année».

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés