KBCS: "Fortis et cie ont trois options"

Dirk Peeters, analyste pour KBC Securities détaille les options du consortium à l'égard du dossier ABN Amro

(L'Echo) Dans une première réaction à "l'intention" du consortium Fortis-RBS-Santander de lancer une offre non-sollicitée sur 100% d'ABN Amro, Dirk Peeters, qui suit le secteur pour KBC Securities, a estimé que le trio a désormais 3 options pour les prochaines heures ou les prochains jours.

Un: elles renoncent, laissant le champ libre à l'offre de Barclays et à la cession de LaSalle à Bank of America pour quelque 21 milliards de dollars. Deux: elles remettent une offre en essayant de renverser la vente de LaSalle ou, le cas échéant, en réduisant sa proposition de quelque 15 milliards d'euros (environ 20,4 milliard de dollars). Trois: elles font offre commune sur ABN Amro et LaSalle et essaient ensuite d'empêcher Bank of America de s'aligner, pendant les 5 jours qui suivent, ce que lui autorise l'accord conclu entre ABN Amro et Bank of America.

Et l'analyste de rappeler qu'ABN Amro sera coté ex-dividende le 30 avril, ce qui devrait réduire les offres de Barclays (à 35,15 euros par action) et du consortium (à 39 euros par titre) de 0,6 euro pièce.

Xavier Degraux

(c) L'Echo

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect