Publicité

L'association d'actionnaires VFB se prononce pour le "oui"

La VFB s'attend à ce que le nouvel accord soit approuvé par les actionnaires de Fortis holding car les nouveaux actionnaires, c'est à dire les actionnaires qui le sont devenus après le démantèlement de Fortis intervenu en octobre, pourront vraisemblablement y voter.

(belga) - La fédération d'investisseurs flamands VFB (Vlaamse Federatie van Beleggingsclubs en Beleggers) se prononce finalement en faveur du dernier accord conclu entre Fortis, l'Etat belge et BNP Paribas, a-t-elle fait savoir jeudi dans un communiqué. La semaine dernière, la VFB avait indiqué suspendre sa consigne de vote en vue des assemblées générales des 8 et 9 avril en raison de zones d'ombre entourant cet accord.

La VFB s'attend à ce que le nouvel accord soit approuvé par les actionnaires de Fortis holding car les nouveaux actionnaires, c'est à dire les actionnaires qui le sont devenus après le démantèlement de Fortis intervenu en octobre, pourront vraisemblablement y voter.

La fédération d'investisseurs n'en exprime pas moins sa déception par rapport au sort des petits actionnaires et par rapport au fait que la Belgique va perdre le contrôle de sa plus grande institution bancaire. La VFB juge toutefois qu'il est désormais préférable de "tourner la page".

La VFB estime encore que l'action Fortis n'a plus rien d'une action de bon père de famille en raison des multiples incertitudes entourant l'accord conclu avec BNP Paribas.

La fédération d'investisseurs flamands propose enfin que BNP Paribas implique les investisseurs belges dans son capital, par exemple en proposant aux actionnaires de Fortis des obligations qui pourraient être converties en actions BNP Paribas.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés