L'ébullition dans le secteur bancaire a boosté les Bourses

L'indice paneuropéen Eurostoxx 50, représentatif de la tendance générale sur le Vieux Continent, a gagné 1,77%, établissant un nouveau record de clôture depuis février 2001 à 4.416,79 points. Les indices vedettes des Bourses de Madrid, Zurich et Bruxelles ont tous trois clôturé au plus haut niveau, en progrès respectivement de 1,75, 1,54 et 1,77%.

(l'écho) Les Bourses européennes ont touché vendredi de nouveaux sommets, toujours portées par les perspectives de croissance en zone euro et une nouvelle fièvre de rumeurs de fusions et acquisitions dans le secteur bancaire. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50, représentatif de la tendance générale sur le Vieux Continent, a gagné 1,77%, établissant un nouveau record de clôture depuis février 2001 à 4.416,79 points.

Les indices vedettes des Bourses de Madrid, Zurich et Bruxelles ont tous trois clôturé au plus haut niveau, en progrès respectivement de 1,75, 1,54 et 1,77%. Vendredi, c'est une rumeur de négociations entre les banques française Société Générale et italienne UniCredit qui a fait grimper les valeurs du secteur bancaire européen (+2,36%). Sur un mois, les hausses les plus significatives dans le secteur sont à mettre à l'actif de Société Générale (+25,2%), ABN Amro (+21,2%)... et, du côté belge, KBC (+9,9%) et Dexia (+9,8%). Aux USA, le Dow Jones a battu vendredi un nouveau record, progressant de 1,2% à 12.961,98 points.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect