Publicité
Publicité

La banque IKB a perdu 1 milliard d'euros sur neuf mois

La banque allemande IKB, sauvée in extremis de la faillite, a enregistré une perte nette d'environ 1 milliard d'euros sur les neuf premiers mois de son exercice décalé 2007/2008.La banque subit de plein fouet la crise financière en raison de placements massifs sur le segment des crédits hypothécaires à risque américains et n'a dû son salut qu'à des aides massives apportées par un pool de banques privées et par son premier actionnaire public, la KfW.