Publicité

La BCE estime à 285,5 mds EUR les besoins de liquidités en zone euro

La Banque centrale européenne (BCE) a évalué lundi à 285,5 milliards d'euros les besoins de liquidités des banques de la zone euro pour couvrir leurs obligations de réserves lors de la semaine à venir.

(afp) Cette estimation, qui est une moyenne par jour, est destinée à aider les banques à préparer leurs soumissions pour une opération de refinancement hebdomadaire, avec un taux minimum de 3,50%.

Cette opération, qui arrivera à échéance le 22 février, prendra le relais d'une précédente adjudication d'un montant de 279,5 milliards d'euros au taux marginal de 3,54% et au taux moyen pondéré de 3,55%.

Cette semaine encore, les taux devraient très peu évoluer. Les marchés sont en effet fixés sur les intentions à court terme de la BCE et un nouveau relèvement des taux en mars a déjà été intégré.

Ce nouveau tour de vis, qui serait le septième depuis décembre 2005, devrait porter le principal taux directeur, actuellement fixé à 3,50%, à 3,75%.

Selon les gardiens de l'euro, des risques pour la stabilité des prix subsistent dans la zone euro, malgré une inflation sage --elle s'est élevée en janvier à 1,9%, dans les limites fixées par la BCE--, et une économie qui reste solide.

Le président de l'institut monétaire, Jean-Claude Trichet, a ainsi mis en garde à l'issue de la dernière réunion du conseil des gouverneurs de la BCE la semaine dernière contre d'éventuelles hausses de salaires dans les pays de la zone euro, sans oublier une possible reprise de l'envolée des prix du pétrole.

Il est en revanche resté flou sur les intentions de la BCE après le premier trimestre. Une majorité d'économistes table sur un taux directeur à 4% à la fin de l'année.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés