La direction de KBC a perçu une rémunération totale de 11,26 millions d'euros

Tout comme l'an dernier, le groupe de bancassurance KBC invoque des modifications dans son organisation pour éviter de donner les émoluments précis de son CEO, André Bergen. En 2005, c'était de la fusion entre Almanij et KBC qui, selon le groupe, rendait non pertinent l'intérêt de cette information. Pour 2006, c'est la nouvelle structure opérationnelle instaurée en mai qui fait office d'excuse. D'une façon plus générale, KBC Groupe admet qu'elle estime " inopportun de communiquer le montant de la rémunération d'un membre de ce collège, même s'il en est président ".

(L'Echo) En 2005, le comité de direction, composé alors de trois membres, a perçu conjointement une rémunération de base de 1,6 million euros et une rémunération variable liée aux résultats de 1,35 million d'euros. A cela s'ajoutaient encore 879.826 euros sous la forme de primes d'assurance groupe. On arrivait ainsi à un total de 3,82 millions d'euros. Un an plus tard le comité de direction qui comptait huit membres (réduit à 7 entre-temps) a perçu une rémunération de base de 3,77 millions d'euros, une partie variable de 4,85 millions et 2,64 millions sous forme de primes d'assurance groupe, soit un total de 11,26 millions d'euros.

D'une année à l'autre, le salaire moyen d'un membre du comité de direction est passé de 1,273 million à 1,407 million d'euros, soit une évolution positive de 10,53%. Un indice toutefois sur la rémunération individuelle du CEO André Bergen (photo) : elle dépasse tout au plus de 25% le montant versé aux membres individuels du comité de direction, affirme le rapport annuel du groupe financier. A noter encore que la haute direction s'est vue attribuer 55.200 options au prix d'exercice de 89,21 euros. Elles pourront être exercées entre 2010 et 2013.

Détail comique : les membres du comité de direction disposent également d'une voiture de fonction " qui n'est toutefois pas destinée à leur usage exclusif."

De leur côté, les administrateurs non exécutifs se sont vu allouer un montant total de 3,12 millions d'euros. En tant que président du conseil, Jan Huyghebaert a perçu une rémunération annuelle de 742.683 euros qui n'est pas reprise dans les 3,12 millions.

Stéphane Wuille

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect