Publicité

La plainte de la juge Schurmans classée sans suite

La plainte déposée par la juge Christine Schurmans a été classée sans suite. La magistrate avait saisi la cour de cassation pour une action disciplinaire, du fait de harcèlement au travail.

La magistrate avait saisi la cour de cassation pour une action disciplinaire, du fait de harcèlement au travail. Mme Schurmans affirmait qu'alors qu'elle était en congé de maladie, elle avait été sans cesse harcelée sur son téléphone et avait même reçu, vendredi dernier, jour où l'arrêt suspendant la vente de Fortis Banque à BNP Paribas a été rendu par la cour d'appel de Bruxelles, la visite à domicile de ses deux collègues et du greffier auxquels elle n'aurait pas voulu ouvrir.

La cour de cassation a classé l'affaire, considérant que la demande était sans objet

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés