Publicité
Publicité

La Société Générale condamnée à une sanction de 300.000 euros par l'AMF

Ouverte en janvier 2004, l'enquête de l'AMF portait sur des acquisitions massives d'actions effectuées par le fonds spéculatif (hedge fund) Amber Fund, domicilié à Jersey et qui appartenait à l'époque des faits à la banque française.