La Sofina pourrait encore vendre des actions Richemont

Lors de l'assemblée générale de la holding, l'administrateur délégué a répété que "la Sofina n'exclut pas de voir sa participation dans le capital de Richemont encore baisser."

(L'Echo) En l'espace de 10 ans, les capitaux propres de la Sofina sont passés de 1,4 milliard d'euros à plus de 4 milliards d'euros tandis que la capitalisation boursière grimpait de 900 millions à 3 milliards d'euros.

Ces chiffres présentés lors de l'assemblée générale des actionnaires du holding montre, selon son président Yves Boël que "sur le long terme, qui est l'horizon naturel de la Sofina, les actionnaires qui nous ont fait confiance peuvent en être satisfaits."

A l'issue de l'exercice 2006, la Sofina a dégagé un bénéfice consolidé (part de groupe) de 229 millions d'euros contre 161 millions un an auparavant.

Interrogé (par écrit) par un actionnaire sur le niveau actuel de participation du holding dans le groupe de produits de luxe Richemont (Cartier, Van Cleef & Arpels, Piaget, Dunhill,…), l'administrateur délégué, le Comte Goblet d'Alviella a précisé qu'elle s'élevait à 17 millions de titres. Cela représente 500.000 actions en moins par rapport à la situation a fin mars 2007 évoquée dans le rapport annuel. "Quelle sera la politique future de la Sofina vis-à-vis de cette ligne de participation ?" a encore demandé (toujours par écrit) le même actionnaire. L'administrateur délégué a renvoyé au rapport annuel où il est écrit que "la Sofina n'exclut pas de voir sa participation dans le capital de Richemont encore baisser."

Le rapport annuel 2006 nous éclaire également sur la rémunération des dirigeants du holding contrôlé par des membres de la famille Böel. L'administrateur délégué a ainsi perçu l'an dernier une rémunération globale de 1,28 million d'euros dont 544.000 euros sous forme d'émoluments variables. Il a également reçu 30.000 options sur actions Sofina. Elles sont exerçables en 2010 et 2011 au prix de 75,14 euros par titre.

Tous les points à l'ordre du jour de l'assemblée ont été approuvés par les 31 actionnaires présents ou représentés ayant déposé 19.481.834 titres. L'autorisation accordée au conseil d'administration pour acquérir et vendre des actions propres a ainsi été renouvelée. Un dividende unitaire net de 1,07 euro sera mis en paiement à partir du 9 mai contre remise du coupon n°9.

Lors d'une assemblée extraordinaire qui a suivi, les actionnaires ont donné leur feu vert pour adapter les statuts de leur société en fonction de la loi portant suppression des titres au porteur.

Vers 17h25, le titre Sofina cédait 0,90% à 87,01 euros.

Stéphane Wuille

Publicité
Publicité

Echo Connect