Publicité

LBG pourrait lever des fonds pour réduire l'emprise de l'Etat

En mars, LBG avait conclu un accord avec le gouvernement prévoyant que l'Etat l'assure contre les pertes potentielles liées à ses actifs toxiques. Au total, le gouvernement devait couvrir quelque 260 milliards de livres d'actifs de LBG, et, en échange, porter sa participation au capital de la banque de 43% à plus de 60%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés