Le Bel20 s'installe au-delà des 3700 points avec UCB, Fortis et Dexia

Après avoir démarré sur un mode mineur, la Bourse de Bruxelles a accéléré ses gains hier dans le courant de l'après-midi pour finalement terminer sur une confortable hausse. L'indice BEL20 a gagné 0,92% à 3737,55 points. Sur les 19 valeurs composant l'indice, 14 valeurs ont terminé en hausse avec en tête Bekaert (+3%) et 5 valeurs ont fini en baisse emmenée notamment par Barco (-0,9%).

(tnl) La société biopharmaceutique belge UCB a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne des médicaments (EMEA) avait formulé un avis favorable en vue de l'autorisation de mise sur le marché de Keppra en monothérapie dans le traitement des crises d'épilepsie. UCB, qui a également marqué son intérêt pour le site de recherche et développement d'Eli Lilly à Mont Saint Guibert, a fini la séance sur un gain de 1,94% à 43,12 euros.

Le bancassureur belgo-hollandais Fortis est cité comme partenaire potentiel de la banque italienne Banca Popolare Italiana (BPI) selon le journal italien "Il Messaggero". Outre Fortis, la Société Générale et la Deutsche Bank, ont aussi approché la BPI pour un rachat. Fortis a gagné 1,92% à 27,13 euros.

L'augmentation de capital planifiée par Dexia pour financer le rachat (2,52 milliards d'euros) de la banque turque DenizBank sera plus importante que prévu. Dexia parlait dernièrement d'un montant d'un milliard d'euros. Elle sera finalement d'un montant de 1,5 milliard d'euros comme l'indiquait le Tijd de ce week-end. Par ailleurs, l'analyste Carlo Ponfoort de Delta Lloyd Securities (DLS) a, de son côté, abaissé son objectif de cours pour Dexia de 21,75 EUR à 20,75 EUR. Sa recommandation reste à "accumuler". Le titre a fini la séance sur un gain de 0,90 à 18,97 euros.

Banca Leonardo, une banque italienne d'affaires et d'investissement, a annoncé l'acquisition de Toulouse & Associés, une banque d'affaires indépendante parisienne. Parmi les principaux actionnaires de la Banca Leonardo on trouve la société d'investissement française Eurazeo et la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP), premier étage coté du groupe dirigé par l'homme d'affaires wallon, Albert Frère. L'action CNP a clôturé la séance sur un gain de 1,74% 274,5 euros.

KBC a revu à la baisse son objectif de cours sur le spécialiste des services de RH Arinso à 18 euros contre 20 euros avant. L'analyste tient compte ainsi de la réduction de capital de 2 euros par action. L'avis reste à "conserver". L'action a décroché de 7,61% à 18,94 euros.

Le titre du transporteur maritime de gaz naturel liquéfié Exmar s'est envolé de 6,36% à 26,59 euros. Le marché prend sans doute en compte maintenant les nombreux projets dont a fait part ces derniers mois Exmar pour doper sa croissance a explique Wouter Vanderhaeghen de KBC Securities.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés