Publicité

Le curieux listing de Modrikamen

©BELGA

A la suite de la révocation unilatérale d'élection de domicile par Mischaël Modrikamen dans le cadre de la défense des petits actionnaires de Fortis devant la justice, l'Etat belge a dépensé 600.000 euros pour vérifier la liste de ceux-ci et a découvert par la même occasion une cinquantaine de noms apparaissant deux fois ainsi que les noms de personnes décédées ou de mineurs, écrit jeudi La Libre Belgique.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés