Publicité
Publicité

Le dossier "De Gucht-Schreurs" de retour au parquet général

Une plainte introduite auprès de la Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) affirme que Mme Schreurs a eu connaissance d'informations sensibles au sujet de Fortis, ce qu'elle et son mari Karel De Gucht, impliqué en tant que vice-premier ministre dans le dossier Fortis, nient.