Le Japon relève sa prévision de croissance à +2,1%

Le gouvernement japonais a révisé vendredi à la hausse sa prévision de croissance du produit intérieur brut (PIB) pour l'année 2006/2007 à +2,1%.

(AFP) Cette perspective est de +0,2 point plus élevée par rapport à l'estimation antérieure, compte tenu de la vigueur de la demande intérieure.

La croissance nominale, non corrigée en fonction de l'évolution des prix, a également été relevée de 0,2 point à +2,2% pour la même période (avril 2006-mars 2007).

Ces nouveaux chiffres confirment que la reprise économique est tirée par la consommation des ménages et les investissements des entreprises.

Consommation privée et investissements

Le gouvernement s'attend à une croissance de 1,8% de la consommation privée durant l'année (+0,2 point par rapport à la prévision antérieure).

Il prévoit en outre une augmentation de 5,4% des investissements des entreprises (+0,4 point) et une progression de 3,5% de la production industrielle, soit 0,6 point de plus que dans ses précédentes estimations. A contrario, les dépenses gouvernementales devraient baisser de 1,3%, soit 0,4 point de mieux que prévu auparavant.

Chômage et inflation

Quant au taux de chômage, il devrait se situer à 4,0% de la population active, conservant le niveau atteint fin mai, au plus bas depuis huit ans.

Ces révisions apportent une nouvelle preuve que l'économie japonaise est en train d'enterrer pour de bon la déflation.

Le gouvernement table sur une hausse des prix de 0,6% en 2006/07, soit 0,1 point de mieux qu'initialement escompté.

Il a également a indiqué qu'il misait sur une croissance du PIB ajustée en fonction de l'inflation de 2% au cours de l'année 2007/2008, et sur une progression des prix légèrement inférieure à 1% durant cette même période.

Politique monétaire

La multiplication des signes de consolidation de la reprise et de fin de la déflation devrait conduire la Banque du Japon (BoJ) à abandonner, probablement dès la semaine prochaine, sa politique de taux zéro pour relever son taux directeur à +0,25%, selon la plupart des économistes.

Le gouvernement japonais a récemment fortement révisé à la hausse la croissance du PIB pour le premier trimestre de l'année calendrier en cours à +3,1% en rythme annuel, contre +1,9% initialement.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés