Publicité

Le LSE rallonge ses rachats d'actions pour contrer le Nasdaq

Le London Stock Exchange (LSE) a rejeté une nouvelle fois jeudi l'OPA de 2,9 milliards de livres (4,4 milliards d'euros) du Nasdaq, en rallongeant ses rachats d'actions après avoir déjà baissé ses tarifs d'échanges la veille.

(afp) Le LSE, qui avait déjà distribué 510 millions de livres à ses actionnaires l'an dernier après avoir rejeté une OPA de l'australienne Macquarie Bank, leur a promis 250 millions de livres de rachats d'actions supplémentaires, portant à 935 millions de livres son retour sur capital depuis août 2004, soit 35% de sa capitalisation boursière actuelle.

La première place financière européenne table aussi sur un quasi-triplement (+180%) des transactions quotidiennes sur sa plate-forme d'échanges électronique SETS, à 480.000, pour l'exercice financier 2008.

Le LSE estime toujours que l'offre du Nasdaq, d'un montant de 1.243 pence par action, sous-évalue sa valeur intrinsèque. Clara Furse, directrice générale, n'a pas souhaité préciser néanmoins à quel prix elle évalue la Bourse de Londres, lors d'une conférence téléphonique jeudi matin.

Le Nasdaq détient déjà 28,75% du capital de la Bourse de Londres et avait séduit 0,61% des autres actionnaires à la première échéance de son offre d'achat, prolongée depuis jusqu'au 26 janvier.

L'investisseur américain Samuel Heyman, deuxième actionnaire du LSE, est monté mercredi à 10,30% du capital.

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés