Le parquet poursuit Ernst & Young et Deutsche Bank - média

Le parquet d'Anvers poursuit Ernst & Young (E&Y) et Deutsche Bank pour une vaste fraude aux impôts, annonce mercredi De Tijd, de bonnes sources.

(belga) Le parquet suspecte ces entreprises d'une fraude d'1,5 milliard de francs belges (environ 37 millions d'euros) lors de la vente de la chaîne Hugo Van Praag. C'est la première fois qu'une banque et une firme de consultance sont poursuivies pour une telle fraude. Dans son arrêt, le parquet poursuit les deux firmes mais aussi le financier et le consultant impliqués dans le dossier.

Les faits datent de fin 1999-début 2000. Les activités de la chaîne de produits électroniques Hugo Van Praag avaient été rachetées par New Vandenborre pour 1,5 milliard de francs belges via un compte de la Deutsche Bank.

Photo Belga

Publicité
Publicité

Echo Connect