Le patron de Texaf, Philippe Croonenberghs, voit sa rémunération diminuer de 4% en 2006

Herman De Croo a perçu 4.000 euros en qualité de membre du Conseil d'administration de la société d'investissement active en République démocratique du Congo.

(l'echo) Philippe Croonenberghs, le CEO de Texaf, une société belge d'investissement dont les actifs sont situés en République démocratique du Congo (RDC), a perçu au total une rémunération de 253.075 euros en 2006, peut-on lire dans le rapport annuel de la société. Il s'agit d'une diminution de 4% d'un exercice à l'autre.

Le salaire proprement dit est décomposé en deux parties : 155.000 euros comme rémunération de base (contre 165.000 euros en 2005) et 33.075 euros comme partie variable, calculée en fonction de l'EBIT pour les société contrôlées par la groupe Texaf (contre 33.333 euros en 2005 en prime pour la réussite d'accords). A ces montants s'ajoute une assurance groupe de 65.000 euros.

Les deux managers exécutifs établis en RDC, Jean-Philippe Watershoot et Albert Yuma Mulimbi, ont perçu ensemble 362.491 euros. Ce montant comprend des assurances, des véhicules et la mise à disposition d'une habitation ainsi que du personnel de maison. A cela s'ajoute une partie variable de 22.500 euros par manager (contre 28.618 euros en 2005, majorés d'une prime de 66.000 euros pour la réussite d'accords).

Le dix membres du Conseil d'administration (CA), au rang desquels figure le président de la Chambre Herman De Croo, ont perçu 4.000 euros chacun, majorés d'un jeton de présence de 400 euros par réunion. Le Président du CA Henri Vander Eycken a exercé son mandat à titre gratuit. Le vice-Président Bernard de Gerlache de Gomery a reçu une rémunération double, soit 8.000 euros, et bénéficie de l'usage d'une voiture.

Pour 2007, partie variable la rémunération du CEO sera fonction de l'EBIT et assortie d'une prime complémentaire. Celle des managers exécutifs établis en RDC sera de 370.440 euros. La rémunération administrateurs sera portée à 6.000 euros.

En décidant de rendre publique la rémunération du CEO, de ses managers exécutifs et du CA, Texaf se conforme aux exigences du Code Belge de la Gouvernance d'Entreprise.

Texaf a dégagé en 2006 un bénéfice net consolidé part de groupe de 1,79 million d'euros (+7,57%), soit 5,62 euros par titre, sur un produit des activités ordinaires de 5,61 millions d'euros (+21,9%).

Vincent Georis

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Photo Texaf

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect