Le subprime frappe encore MBIA. Pourtant, son titre s'envole...

3913 ©BLOOMBERG NEWS

Le premier rehausseur de crédit, MBIA, a publié lundi une perte plus importante que prévu de 2,41 milliards de dollars. Le titre du concurrent de FSA, la filiale de Dexia, grimpe pourtant de 9,76% à 10,34 dollars, peu après l'ouverture de Wall Street. Ce sont les propos du management qui ont rassuré les marchés...

Bruxelles (Reuters, afp) - Le premier rehausseur de crédit, MBIA, a publié lundi une perte de 2,41 milliards de dollars, ou 13,03 dollars par action, au premier trimestre, en raison de lourdes pertes latentes sur les marchés de dérivés de crédit. Ces pertes latentes ressortent à 3,58 milliards de dollars.

Le premier assureur obligataire a comptabilisé 3,58 milliards de dollars de dépréciations sur des pertes non réalisées dans des produits tels que des CDS (Credit default swap). La perte atteint 13 cents par action, supérieure aux 11 cents attendus par les analystes interrogés par Bloomberg.

En février, MBIA avait averti les investisseurs sur de possibles dépréciations à venir. Il a enregistré 3,7 milliards de dollars de pertes de valeur qui se sont traduites par 1,9 milliard de dollars de pertes nettes en 2007. L'assureur monoline a dû collecter 2,5 milliards de dollars d'argent frais pour faire face à ces pertes.

Le titre du concurrent de FSA, la filiale de Dexia, qui avait perdu 4,6% à 9 dollars en avant-Bourse sur ces résultats, grimpe de 9,76% à 10,34 dollars, peu après l'ouverture.

Ce sont les propos du management de l'assureur, tenus peu après la publication des comptes qui ont permis à la valeur d'inverser la tendance. En effet, selon le  top de MBIA, le réhassureur dispose de liquidités suffisantes et ne devrait pas faire appel au marché.

as.bailly@lecho.be 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect