Le trio "avance bien" dans le financement de la reprise d'ABN Amro

Le consortium formé de Royal Bank of Scotland Group, de l'Espagnol Santander Central Hispano et du Belgo-néerlandais Fortis a pris contact ces deniers jours avec diverses grandes banques européennes pour leur demander de rédiger le texte de l'offre.

(afp) Les trois banques qui veulent reprendre ensemble la banque néerlandaise ABN Amro ont déjà rassemblé une grosse partie des 72 milliards d'euros à débourser, indique lundi le journal des affaires américain "The Wall Street Journal". Le timing de ce qui serait la plus grosse acquisition bancaire au niveau mondial dépend désormais d'une décision de justice aux Pays-Bas qui devrait tomber jeudi.

Le consortium formé de Royal Bank of Scotland Group, de l'Espagnol Santander Central Hispano et du Belgo-néerlandais Fortis a pris contact ces deniers jours avec diverses grandes banques européennes pour leur demander de rédiger le texte de l'offre. Le trio envisage d'émettre plus d'actions et de vendre des actifs, d'après des personnes familières avec la question, citées par le quotidien.

Les trois banques devront lancer leur offre officielle pour dimanche si le tribunal d'Amsterdam décide que la vente de "LaSalle Bank", filiale d'ABN Amro, à "Bank of America" peut avoir lieu. Si la vente d'un montant de 21 milliards de dollars est gelée, le consortium bénéficiera d'un délai supplémentaire.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés