Les cours de la CNP, de GBL et d'Iberdrola dopés

Le Groupe Bruxelles Lambert (GBL) a acquis un bloc de 3% pour 1,34 milliard d'euros et la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP) un autre de 2% pour 870 millions d'euros. Conséquence: les titres grimpent...

Bruxelles (L'Echo) Les deux holdings cotés du groupe Frère, GBL et la CNP, ont annoncé après la clôture des marchés, mercredi soir, avoir acquis une participation globale de 5% dans le groupe énergétique espagnol Iberdrola.

Le Groupe Bruxelles Lambert (GBL) a acquis un bloc de 3% pour 1,34 milliard d'euros et la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP) un autre de 2% pour 870 millions d'euros. Cela représente un investissement global de 2,21 milliards d'euros financé par la trésorerie des deux groupes.

Dans un communiqué de presse conjoint les deux holdings précisent qu'ils " se réservent la possiblité de faire évoluer leurs positions. "

" Cette prise de participation a été réalisée dans notre logique habituelle d'actionnaire professionnel, nous a précisé un représentant des deux holdings. Nous investissons dans un secteur -l'énergie- que nous connaissons très bien et dans une entreprise de grande qualité. "

GBL et la CNP ont-ils l'intention de poursuivre l'achat de titres Iberdrola ? " No comment " nous a répondu notre interlocuteur qui nous a précisé qu'une entrée au conseil d'administration d'Iberdrola était " le moindre des soucis pour l'instant. "

On sait qu'avec une participation de 9,5% GBL est le principal actionnaire du groupe français Suez. On sait aussi que le rapprochement planifié entre ce dernier et Gaz de France tarde à se concrétiser.

Fait-il voir l'entrée des holdings du groupe Frère dans le capital d'Iberdrola comme le premier pas d'une nouvelle alliance avec Suez ou comme un simple investissement boursier à l'image de ce qui a été fait avec Eiffage ? " Il y a une troisième possibilité et c'est celle-là la bonne, nous a précisé ce proche du Baron Frère. C'est une prise de participation d'un actionnaire professionnel dans une logique sectorielle. "

L'actionnariat stable du groupe Iberdrola qui affiche un total de bilan (fin 2006) de 33,01 milliards d'euros et des fonds propres de 10,6 milliards était réparti (toujours à fin 2006) entre trois entités : le groupe de construction et de services ACS avec 10%, la Bilbao Bizkaia Kutxa (BBK) avec 9,97% et la Banco Bilbao Vizcaya Argentaria (BBVA) avec 7,5%.

Enfin les membres du conseil d'administration détiennent ensemble 2,46% du capital du groupe coté à la Bourse de Madrid.

Et depuis quelques jours se sont ajoutés GBL et le CNP qui ensemble détiennent 5% du groupe espagnol.

Ce jeudi, vers 13h, le titre GBL gagnait 1,59%, à 93,57 euros. Le titre CNP, 2,5%, à 51,3 euros. Et celui d'Iberdrola, 3,8%, à 43,67 euros.

Stéphane Wuille

(c) L'Echo (tel: +32 2 423 17 67; fax: 32 2 4231610; mail: cnd@mediafin.be)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés