Publicité
Publicité

Lippens n'a pas raccroché

Le chaos régnant chez Fortis, et un peu de malice aussi peut-être, ont entraîné la publication d'une information incorrecte dans le rapport annuel de Fortis. Celui-ci indique en effet que le comte Lippens a vendu toutes ses actions. Il n'en est rien.