Publicité
Publicité

Maurice Lippens: "J'ai commis des erreurs, mais pas de faute"

Le 28 septembre 2008, Maurice Lippens disparaissait des écrans radar. Pendant un an, on ne l'a plus vu, ni entendu. Même si son nom était inscrit en lettres de feu dans la mémoire des actionnaires de Fortis. Aujourd'hui, il a décidé de parler. De livrer sa propre version des faits et de répondre aux critiques. Mi-septembre 2009, L'Echo rencontrait un homme debout mais taraudé de questions, poursuivi par les regrets.