Montea prépare trois acquisitions pour le printemps 2008

©Lieven Van Assche

Le bénéfice net pour la période prolongée de 15 mois clôturée au 31 décembre 2007 s'est élevé à 14,4 millions d'euros, soit 5,04 euros par action, et le bénéfice net courant a atteint 7,91 millions d'euros, soit 2,77 euros par action. La société prévoit de distribuer un dividende brut de 2,49 euros par action. Un dividende intérimaire de EUR 0,85 brut par action basé sur les résultats des 6 premiers mois de l'année à été mis en paiement le 18 juin 2007.

Bruxelles (L'Echo) - Montea, la société spécialisée dans l'immobilier logistique et semi-industriel a publié ce vendredi, avant Bourse, ses premiers résultats consolidés annuels portant sur la période prolongée de 15 mois clôturée au 31 décembre 2007. La société prévoit de distribuer un dividende brut de 2,49 euros par action. Un dividende intérimaire de EUR 0,85 brut par action basé sur les résultats des 6 premiers mois de l'année à été mis en paiement le 18 juin 2007.

Le bénéfice net pour cette période s'est élevé à 14,4 millions d'euros, soit 5,04 euros par action, et le bénéfice net courant a atteint 7,91 millions d'euros, soit 2,77 euros par action, hors impact de la norme IAS 39, ce qui représente 11,2% de plus que ce qui était projeté lors de l'introduction en Bourse au mois d'octobre 2006.

"Nous sommes très satisfaits de ce premier exercice comptable, a déclaré Frederic Sohet, CEO de Montea. Il était important pour nous de recontrer à la fois la confiance des investisseurs et d'établir une crédibilité et un réseau commercial afin de pouvoir approvisionner nos investissements. En ce sens, l'acquisition du site Unilever fut une bonne décision".

Le résultat immobilier a été de 12,426 millions d'euros et la marge opérationnelle de 79,7% sur la totalité de l'exerice.

Investissements de 30,4 millions d'euros 

La valeur réelle du portefeuille immobilier a cru de 36% à 142,23 millions d'euros. La Sicafi Montea a concrétisé des investissements pour un montant de 30,4 millions portant sur une surface totale construite de 61.100 m2. Les experts immobiliers indépendants ont également procédé à la réévaluation du portefeuille immobilier. Hors investissements de la période (à périmètre constant), la valeur du portefeuille a augmenté de 6,5 millions d'euros (+ 6,22%) depuis le 1er octobre 2006.

En cours de semestre, Montea a acquis le site d'Unilever à Bruxelles pour lequel la Sicafi prendra en location la totalité des bâtiments industriels et logistiques dans le cadre de contrats de bail "triple net"(toutes les charges y compris les réparations lourdes au bâtiment sont payées par le locataire).

Cette acquisition cadre avec le volet stratégique de Montea qui consiste à réaliser des opérations de « sale & lease back » pour diversifier son portefeuille immobilier. Le sale & lease back immobilier est un mode de financement par lequel une entreprise, propriétaire d'un bien immobilier, vend celui-ci à une autre entreprise (opération de vente, le « sale ») pour ensuite, immédiatement, reprendre l'usage de ce même bien par le biais d'un contrat de leasing (opération de « lease back »).
 
Par ailleurs, 3.635 m2 de bureaux ont été entièrement rénovés en unités divisibles dans un immeuble situé le long de l'autoroute Bruxelles-Gand à Alost et une demande de permis a été introduite pour la construction d'une extension de 2.800 m² d'entrepôts. Pour rappel, le site est entièrement loué.

Le taux d'occupation au 31 décembre 2007 correspondait à 97,04% en pourcentage de la valeur locative et à 96,59% en pourcentage des surfaces disponibles.

Le ratio d'endettement (endettement à l'exclusion des provisions, comptes de régularisation et passif non courant - instrument de couverture par rapport au total des actifs) s'élève à 37,3%. 

Acquisitions en préparation 

En 2008, la Sicafi entend poursuivre sa stratégie sectorielle axée sur la constitution d'un portefeuille immobilier logistique et semi-industriel diversifié en Belgique et en France. Pour rappel, Montea a poursuivi sa croissance en France, en créant une structure SIIC (Société d'Investissement en Immobilier Coté) avec double cotation sur Euronext Paris et en réalisant l'acquisition de deux projets à savoir les sites de Savigny-le-Temple et d'Amiens. "Nous avons des acquisitions en vue : deux sont prévues en France et une en Belgique. Nous prévoyons de les finaliser début avril", a commenté Frederic Sohet.

Des investissements sont également annoncés dans différents projets liés au développement durable afin de réduire son empreinte écologique et de proposer à ses locataires des bâtiments énergétiquement efficaces ainsi que dans différents outils permettant d'augmenter son efficacité opérationnelle et commerciale.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés