Nouvelles dépréciations pour Swiss Re

©REUTERS

Le numéro un mondial de la réassurance, Swiss Re, a annoncé vendredi avoir dégagé en 2007 un bénéfice net en baisse de 9% à 4,162 milliards de francs suisses (2,6 milliards d'euros) et avoir inscrit une nouvelle dépréciation d'actifs de 240 millions (150 millions d'euros). M. Aigrain, directeur général, a précisé que son groupe avait cessé d'émettre des transactions sur des crédits dérivés et a commencé à liquider son portefeuille.

(afp) - Le numéro un mondial de la réassurance, Swiss Re, a annoncé vendredi avoir dégagé en 2007 un bénéfice net en baisse de 9% à 4,162 milliards de francs suisses (2,6 milliards d'euros) et avoir inscrit une nouvelle dépréciation d'actifs de 240 millions (150 millions d'euros).

Cette dépréciation vient s'ajouter à celle déjà annoncée en novembre de 1,2 milliard de francs suisses.

"Nous avons pris immédiatement des mesures pour renforcer les processus de prises de risques et de supervision", a indiqué le directeur général Jacques Aigrain, cité dans le communiqué.

M. Aigrain a précisé que son groupe avait cessé d'émettre des transactions sur des crédits dérivés et a commencé à liquider son portefeuille.

Malgré la détérioration des marchés, le groupe suisse a enregistré une hausse de 7% des primes brutes à 31,664 milliards, "le deuxième meilleur résultat dans les 144 ans d'histoire de Swiss Re", s'est félicité M. Aigrain.

Dans l'assurance dommage, le groupe helvétique a enregistré une hausse des primes brutes encaissées de 2% à 19 milliards et un ratio combiné (total des prestations versées, des dotations aux provisions, des frais généraux et des commissions rapporté au total du chiffre d'affaires) de 90,2%, contre 90,5% en 2006.

Le secteur assurance santé a vu ses primes brutes progresser de 15% à 12,665 milliards sur la période.
Mais le leader mondial de la réassurance s'attend à une année 2008 plus délicate, avec "un marché de l'assurance dommage difficile à court terme", selon le communiqué.

Au seul mois de janvier, les primes renouvelées ont baissé de 12%, ce qui a entraîné une baisse totale des primes de 8,8 milliards sur la période.

Dans l'assurance santé, Swiss Re s'attend cependant "à un fort potentiel de croissance en Asie, principalement en Inde et en Chine".
Le groupe a également réaffirmé ses objectifs de croissance à moyen terme, avec une hausse de 10% du bénéfice par action et un retour sur fonds propres de 14%.

Swiss Re va proposer à ses actionnaires un dividende en hausse de 18% à 4 francs suisses par action.

Le numéro un mondial de la réassurance avait indiqué jeudi être "au courant" d'une plainte collective déposée à son encontre aux Etats-Unis, l'accusant d'investissements hasardeux dans les crédits hypothécaires.

Le cabinet d'avocats américain Coughlin Stoia Geller Rudman et Robbins a estimé que Swiss Re avait fait "des déclarations fausses et trompeuses sur la situation financière de la société".

 

photo: Chief Financial Officer Ann Godbehere

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés