Perquisitions chez Fortis

L’enquête vise à établir si il y a eu manipulation de cours de Bourse, selon nos confrères du «Tijd». La période suspecte s’étend du 8 août 2007 au 25 septembre 2008, qui correspond à la débâcle du bancassureur.

Bruxelles (L'Echo) -  Le parquet de Bruxelles a fait perquisitionner les bureaux du siège de Fortis, rue Royale, et entendu Filip Dierckx, CEO de la banque en cours de reprise par BNP Paribas. L’enquête vise à établir si il y a eu manipulation de cours de Bourse, selon nos confrères du «Tijd».

D’après plusieurs sources, le manager n’aurait toutefois pas pu beaucoup aider les enquêteurs. La période suspecte s’étend du 8 août 2007
au 25 septembre 2008, qui correspond à la débâcle du bancassureur. Plusieurs responsables ont déjà été entendus, des ordinateurs scannés
et des documents saisis. Une autre enquête vise Bois Sauvage, qui a vendu des titres Fortis juste avant l’effondrement du cours.

(c) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés