Plus de chinoises et moins d'américaines dans les 2000 premières entreprises (Forbes)

Les 2.000 plus grosses entreprises mondiales cotées en Bourse comptent cette année plus de chinoises et moins d'américaines que l'an dernier, indique le classement annuel du magazine Forbes, paru jeudi. Selon ce classement, qui prend en compte à la fois le chiffre d'affaires, le bénéfice, la valeur boursière et les actifs, les banques américaines caracolent en tête, avec en premier le groupe bancaire américain Citigroup, qui était déjà premier l'an dernier, suivi de Bank of America, qui a gagné une place.

(afp) La banque britannique HSBC est en 3e place, suivie du conglomérat américain General Electric (qui était en 2e place l'an dernier) et du groupe bancaire JPMorgan Chase, 5e, qui n'était que 9e l'an dernier. Les Etats-Unis comptent 6 des 7 premières sociétés du classement, contre 5 l'an dernier.

Chez les françaises, la première de la liste, la banque BNP Paribas, arrive 14e (elle n'était que 17e l'an dernier), suivie de Total (19e), Axa (23e) et Société Générale (24e).

La Chine compte 16 nouvelles entreprises dans le top 2000 cette année, alors que les Etats-Unis en ont 34 de moins que l'an dernier, souligne Forbes. La liste comprend désormais quelque 80 groupes basés à Hong Kong ou en Chine.

En cumulé, ces 2.000 groupes ont accru leurs ventes de 10%, leurs bénéfices de 32% et leur capitalisation boursière de 17% en 2006 par rapport à 2005.

Les 116 plus grand groupes pétroliers ont engrangé davantage de chiffre d'affaires que n'importe quel secteur, mais ce sont les banques qui ont affiché les plus gros bénéfices.

Le chiffre d'affaires total des sociétés du classement basées en Suisse dépassent le PIB du pays.

Ce sont les sociétés de négoce dont les bénéfices ont le plus progressé en un an. Forbes note aussi que toutes les sociétés américaines du classement pèsent ensemble 13.900 milliards de dollars de valeur boursière.

Photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés