Publicité

Plus de prospectus pour investir au delà de 50.000 euros

Toute personne désirant investir plus de 50.000 euros en actions, obligations, fonds de placement ou autres titres ne pourra plus, à partir du 1er juillet prochain, demander un prospectus à l'émetteur des titres.

(Belga) C'est ce qui ressort d'une directive européenne qui entrera en vigueur en Belgique le 1er juillet et qui est parue mercredi au Moniteur, indique jeudi le quotidien De Tijd. Actuellement, l'émetteur est tenu de proposer un prospectus pour des montants allant jusqu'à 250.000 euros, ce qui laisse la porte ouverte à des escrocs. "De nombreuses personnes exerçant une profession libérale ou des chefs de PME disposent d'un montant à épargner d'au moins 50.000 euros. Des organismes financiers mal intentionnés peuvent leur promettre des rendements alléchants sans qu'ils doivent mentionner la nature de leurs activités dans un prospectus", indiquent plusieurs spécialistes sous le couvert de l'anonymat.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés