Publicité

Pour les clients de Deminor, c'est oui!

©BELGA

Bien qu’il soit loin de traduire une amélioration significative par rapport à l’accord précédent, le nouvel accord représente une solution plus facilement acceptable pour les actionnaires, estime l'association. Ses clients sont en faveur du oui!

Bruxelles (L'Echo) - Deminor déplore que la solution du « stand alone » n’ait jamais été envisagée comme une alternative valable par le gouvernement belge, dans le cadre de l'affaire Fortis.


L'association  estime néanmoins que compte tenu des circonstances économiques, le nouvel accord, "bien qu’il soit loin de traduire une amélioration significative par rapport à l’accord précédent, représente une solution plus facilement acceptable pour les actionnaires". En cas de rejet, Deminor considère qu’une amélioration plus importante ne peut pas être garantie avec suffisamment de certitude par rapport aux risques encourus.


Une approbation du nouvel accord ne doit en rien limiter les autres démarches pouvant être accomplies pour ramener le plus de (potentiel de) valeur dans Fortis Holding, estime Deminor, notamment en ce qui concerne les transactions portant sur les activités néerlandaises qui ont déjà été rejetées par les actionnaires.

Dans la mesure où la décision finale reviendra aux actionnaires, Deminor a par ailleurs décidé de consulter ses clients. Selon les réactions recueillies, une majorité des droits de vote se prononce en faveur du nouvel accord. Comme lors des assemblées générales précédentes, les clients de Deminor auront toute liberté quant à l’exercice de leurs droits de vote, en ce compris dans le cadre des procurations données à Deminor.

as.bailly@lecho.be

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés