Publicité

Résultats semestriels divisés par deux chez Atenor

©Lieven Van Assche

Pour l'avenir, Stéphan Sonneville, CEO du groupe est très prudent. Il refuse d'aller au-delà d'un " résultat net positif pour l'ensemble de l'année 2009 ". Quant au dividende (2,60 EUR brut en 2007 et en 2008), " je ne peux rien vous dire aujourd'hui mais le passé montre que nous avons toujours payé un dividende ".

Trésorerie, endettement

Tour résidentielle

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés