Sal. Oppenheim gère 123 milliards d'euros d'actifs

Au fil des ans Sal. Oppenheim s'est développée à travers l'Europe. Elle a acquis dernièrement une participation dans la Financière Atlas, un gestionnaire d'actifs basé à Paris.

(l'echo) Basée à Cologne Sal. Oppenheim est une institution financière axée sur la gestion d'actifs et la banque d'affaires. Avec le rachat de BHF-Bank en 2005 pour 600 millions d'euros, elle a connu une étape importante dans sa déjà longue histoire qui remonte à 1789. A l'issue de cette opération elle a vu ses effectifs passer d'un peu moins de 1.400 collaborateurs à près de 3.200.

Mais les deux banques n'ont pas fusionné pour autant. Préférence a été donnée à une " two-bank strategy " où chacun des deux établissements conserve sa propre identité et sa propre capacité de décision. Une stratégie qui a permis au groupe de dégager en 2005 un bénéfice brut de 282,6 millions d'euros contre 151,7 millions un an plus tôt. Au premier semestre 2006, la croissance est restée forte avec un bénéfice brut de 139,9 millions d'euros, soit un bond de 47%. Des chiffres supérieurs aux prévisions de l'établissement financier qui gère et administre un montant global de 123 milliards d'euros d'actifs.

Fin janvier dernier, la banque a fait part de son intention d'étendre ses activités de vente d'actions afin de couvrir le marché français. Une équipe franco-allemande devait démarrer ses activités à la fin du premier trimestre dans un nouveau bureau parisien. Outre l'Allemagne et la France, la banque est également présente au Luxembourg, en Autriche en Suisse et en République Tchèque.

Stéphane Wuille

Publicité
Publicité

Echo Connect