'Santander et RBS envisagent une contre-offre sur ABN Amro'

La banque espagnole Santander travaille aux côtés de la Royal Bank of Scotland à une contre-offre sur l'établissement néerlandais ABN Amro, rapporte dimanche le Sunday Telegraph. ABN Amro est actuellement engagé dans des discussions exclusives avec le britannique Barclays en vue d'une fusion qui, si elle devait se concrétiser, donnerait naissance à un géant bancaire mondial d'une capitalisation de 80 milliards de livres (117,4 milliards d'euros).

(afp) Santander et RBS élaborent une contre-offre qui devrait être soumise peu après l'annonce, dans un délai d'une dizaine de jours, d'un accord entre ABN Amro et Barclays, écrit le journal, citant une source anonyme.

Selon l'hebdomadaire, Santander prendrait le contrôle des activités de banque de détail d'ABN Amro en Europe continentale et serait également à la tête des actifs du groupe en Afrique du sud.

De son côté, RBS récupèrerait les activités de banque de gros et la banque américaine La Salle.

Le Sunday Telegraph ajoute que Barclays réfléchirait cependant à associer RBS dans une opération avec ABN afin de se prémunir d'une éventuelle contre-offre.

La direction de RBS a refusé de commenter le dossier dimanche.

Pour les analystes, RBS est l'une des banques la plus à même de surenchérir sur ABN. Ses dirigeants ont cependant refusé d'indiquer quelles étaient leurs options avant de connaître le montant exact proposé par Barclays.

Deux autres journaux britanniques, The Observer et The Mail, écrivent également que le deuxième établissement bancaire européen pourrait renoncer à une offre alternative s'il parvient à se mettre d'accord avec Barclays afin de récupérer les actifs de La Salle.

"C'est ce que veut Fred Goodwin (le directeur général de RBS, ndlr)", confie une source à l'Observer.

Les discussions exclusives entre Barclays et ABN prendront fin le 18 avril.

Le hedge fund TCI, l'actionnaire d'ABN qui a milité pour sa cession ou pour son démantèlement, a invité la direction de la banque néerlandaise à examiner d'autres propositions.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect