Publicité
Publicité

Swift se plie aux règles européennes sur la vie privée

La société financière belge Swift, qui avait transmis des données aux Etats-Unis dans le cadre de leur lutte contre le terrorisme, a conclu un compromis en vue de se conformer aux règles dites de "Safe Harbor", indique jeudi le quotidien De Tijd.