Turquoise, un nouveau concurrent pour Euronext

La plate-forme boursière Turquoise prévoit, dès septembre, de proposer l'échange de près de 300 actions européennes. Basée à Londres, elle a précisé avoir le soutien de grandes sociétés, qui pourraient être notamment les banques d'affaires américaines Goldman Sachs, Citigroup et Merrill Lynch.

(belga)- Les opérateurs boursiers européens comme Euronext vont faire face à un nouveau concurrent. La plate-forme boursière Turquoise prévoit en effet dès septembre de proposer l'échange de près de 300 actions européennes, a annoncé lundi le patron de Turquoise, Eli Lederman, dans le quotidien néerlandais Het Financieele Dagblad.

Basée à Londres, Turquoise a précisé avoir le soutien de grandes sociétés, qui pourraient être notamment les banques d'affaires américaines Goldman Sachs, Citigroup et Merrill Lynch.

Plusieurs banques d'affaires avaient déjà annoncé il y a un an et demi vouloir concurrencer les bourses nationales en Europe afin de faire baisser les coûts boursiers. La directive européenne MiFid, entrée en vigueur en novembre 2007, permet à des acteurs économiques de créer leur propre plate-forme boursière. 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés