Un accord avec Washington pourrait coûter à UBS jusqu'à 3,3 milliards d'euros

Un accord à l'amiable entre UBS et les Etats-Unis pour mettre un terme à leur différend fiscal pourrait coûter à la banque helvétique entre 3 et 5 milliards de francs suisses (2 et 3,3 milliards d'euros), estime dimanche le journal Sonntag sur son site internet.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés