Publicité

"Une grande occasion manquée" (H. Van Rompuy)

©AFP

M. Van Rompuy "prend acte de la décision", mais estime "qu'une grande occasion a été manquée de donner une perspective au groupe Fortis". Il a également dit que "tout avait été fait pour aboutir à un autre vote".

Bruxelles (l'Echo) - Le Premier ministre Herman Van Rompuy, qui rencontre actuellement la chancelière Angela Merkel à Berlin, a fait une brève déclaration après le vote-rejet des actionnaires de Fortis. M. Van Rompuy "prend acte de la décision", mais estime qu'"une grande occasion a été manquée de donner une perspective au groupe Fortis". Il a également dit que "tout avait été fait pour aboutir à un autre vote".

Le Premier ministre a ajouté que le gouvernement fédéral détient désormais Fortis Banque par le biais de la SFPI. Il a souligné que "l'intérêt des épargnants et des travailleurs serait défendu et garanti". "Ils ne doivent nullement s'en inquiéter", a déclaré Van Rompuy.

Vincent Georis
vincent.georis@belgacom.net
(C) - L'Echo

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés