Zone euro: la croissance trimestrielle serait entre 0,4% et 0,8%

La Commission européenne a révisé légèrement à la baisse mercredi ses projections de croissance pour les 2ème et 3ème trimestres 2006 dans la zone euro, sans que cela remette en cause son optimisme général, encore confirmé par un bon chiffre au 1er trimestre.

(afp) Les projections élaborées par les services de la Commission donnent des fourchettes respectives de 0,4 à 0,8% et de 0,3 à 0,7% pour les deuxième et troisième trimestres, contre une fourchette de 0,5 à 0,9% pour ces deux trimestres lors des précédentes estimations du 1er juin.

En revanche pour le quatrième trimestre, la prévision est maintenue entre 0,5% et 1,0% pour les 12 pays de la zone euro.

La Commission distingue plusieurs types de prévisions: "de printemps" et "d'automne" pour toute l'Union européenne, "intermédiaires" deux fois par an pour les cinq grandes économies de l'UE, auxquelles s'ajoutent régulièrement des estimations sous forme de fourchettes.

Ces fourchettes sont le résultat d'un modèle économétrique élaboré par les services de la Commission, dans lequel entrent des données réelles (ventes de détail, production industrielle, etc) et des indicateurs de confiance (moral des industriels, des consommateurs, etc).

"Par rapport au calcul précédent, il y a plus de données réelles", comme la production industrielle d'avril qui a été un peu décevante, a expliqué Amelia Torres, porte-parole du commissaire aux Affaires économiques Joaquin Almunia.

"Mais les projections d'aujourd'hui sont toujours en harmonie avec nos prévisions du 8 mai", a-t-elle relativisé.

Dans ces prévisions, publiées début mai, la Commission prévoyait une croissance de 0,6% pour les deuxième et troisième trimestre et de 2,1% pour l'année 2006.

Le commissaire aux Affaires économiques Joaquin Almunia a même espéré lundi que ce dernier chiffre puisse être revu à la hausse en septembre "si les indicateurs continuent comme ils sont aujourd'hui".

L'office statistique européen Eurostat a par ailleurs confirmé une croissance dans la zone euro de 0,6% au premier trimestre 2006 par rapport au trimestre précédent, alors qu'elle n'avait été que de 0,3% au dernier trimestre 2005.

Pour Holger Schmieding, économiste à la Bank of America, si le chiffre reste le même, "certaines révisions dans le détail sont positives pour l'avenir", comme la croissance des investissements dans la zone euro qui a été revue de 0,3% à 0,9%.

Sur un an, soit par rapport au premier trimestre 2005, la croissance se monte à 2% contre 1,9% dans la précédente estimation. Pour l'ensemble des 25 pays de l'UE, elle est de 0,7% au premier trimestre et de 2,2% sur un an.

La Grèce et la Lettonie ont enregistré le plus fort taux de croissance au premier trimestre (+2,8% chacun). Parmi les principales économies, le Royaume-Uni a enregistré une croissance de 0,7%, l'Italie de 0,6%, la France de 0,5% et l'Allemagne de 0,4%.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés