Akzo Nobel vend Organon à Schering-Plough pour 11 milliards d'euros

Le groupe chimique et pharmaceutique néerlando-suédois Akzo Nobel a annoncé son intention de vendre sa filiale pharmaceutique Organon à son concurrent américain Schering-Plough pour 11 milliards d'euros.

(afp) Il annule ainsi son projet initial, encore répété vendredi, d'introduire Organon à la Bourse d'Amsterdam.

Akzo Nobel affirme dans un communiqué que l'offre en numéraire de Schering-Plough reçue le 11 mars "représente la juste valeur" de sa filiale.L'offre de l'américain porte sur Organon BioSciences (OBS), qui comporte Organon, spécialisé dans les contraceptifs, et Intervet, qui fait des produits vétérinaires. Cet ensemble, qui compte plus de 19.000 salariés, a dégagé en 2006 un chiffre d'affaires d'environ 3,7 milliards d'euros, indique Akzo Nobel.Le bouclage de l'opération est attendu pour le deuxième semestre, après la consultation des partenaires sociaux et les autorisations réglementaires.

En introduisant Organon en Bourse, Akzo Nobel avait l'intention de se séparer par cotation de 20 à 30% de sa filiale, avant de procéder ensuite "dans les deux ou trois ans" à la mise en vente du reste de ses activités pharmaceutiques.Akzo Nobel a publié mi-février un bénéfice net annuel en hausse de 19,9% à 1,153 milliard d'euros pour un chiffre d'affaires de 13,737 milliards, en progression de 5,6%.

Le groupe, qui va donc se concentrer sur son coeur d'activité (chimie, revêtements et peintures), a par ailleurs annoncé son intention de lancer, après la cession d'Organon BioSciences, un programme de rachat d'actions pour environ 1,3 milliard d'euros.

Vers 14 h 40, le titre Akzo prenait 14,46% à 53,14 euros.

Photo belga

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés