Atlas Copco prend la route de l'Orient

Le groupe suédois d'outillage industriel Atlas Copco a annoncé un bénéfice net en baisse au troisième trimestre mais meilleur que prévu et s'attend à une reprise graduelle, à court terme, de la demande dans les marchés émergents, comme la Chine et l'Inde.

(AFP) - Entre juillet et septembre, le bénéfice net d'Atlas Copco a baissé de 29% à 1,72 milliards de couronnes (167 millions d'euros) contre 2,42 milliards un an auparavant, selon le rapport financier du troisième trimestre. Mais cette baisse est inférieure aux prévisions des analystes qui tablaient sur une chute de 46%.

Dans la même période, le chiffre d'affaires a baissé de 18% à 15 milliards, précise le groupe suédois.

Dans le court terme la demande globale devrait rester stable, mais "dans certains marchés émergents, y compris en Chine et en Inde, la demande devrait progressivement s'améliorer", selon le PDG du groupe, Ronnie Leten, cité dans le rapport. Cette amélioration a été notable dans le matériel de chantier et les compresseurs, indique-t-il.

Le PDG remarque cependant que "les conditions du marché restent difficiles" et que l'efficacité globale du groupe "n'est pas encore au niveau que nous pensons pouvoir atteindre".

A la fin du troisième trimestre, Atlas Copco comptait 29.892 employés, 5.181 de moins qu'un an auparavant.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés