Publicité
Publicité

Berlusconi dira non à l'offre dAir France s'il devient Premier ministre

Le chef de la droite, qui a annoncé mercredi soir chercher à relancer une solution italienne pour Alitalia, a réclamé davantage de temps au gouvernement de Romano Prodi pour avoir la possibilité de connaître "la réalité de la situation" du groupe de transport aérien, au bord de la faillite.