Candover envisage une vente de sa filiale belge Ontex

Michael Teacher, le CEO d'Ontex ©Sofie Van Hoof

Selon les informations de nos collègues du «Tijd», le fonds d'investissement Candover aurait mandaté Merrill Lynch dans le but d'étudier quelles sont les possibilités qui s'ouvrent à sa filiale belge Ontex.

Bruxelles (L'Echo/De Tijd) - Une vente du fabricant de langes ne serait plus écartée. «Toutes les options stratégiques sont à l'étude», confirme Michael Teacher, le CEO d'Ontex au quotidien flamand.

S'il n'est pas impossible que Merill Lynch conseille à Candover une entrée en Bourse de sa filiale, la santé financière de Ontex serait plutôt pour le «Tijd» le présage d'une vente à moyen terme. Un délai qui permettrait à Candover de tirer le bon prix pour une activité achetée en 2002 pour 1 milliard d'euros qu'il n'aura pas réussi à intégrer.

Ontex vient en effet de réviser ses prévisions à la hausse et s'attend désormais à dégager un cash flow opérationnel de 150 millions d'euros sur l'exercice 2009.

Si la presse britannique indiquait début du mois qu'Ontex serait valorisée à quelque 950 millions d'euros, sa maison mère ne se satisferait pas aujourd'hui d'un tel prix. l

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés