Cartel: la Commission européenne s'attaque aux fabriquants de verre pour automobile

Le gardien européen de la concurrence a déjà lancé des procédures anticartel contre plusieurs fabricants de verre plat pour la construction. Saint-Gobain et Glaverbel, filiale belge du premier producteur mondial de verre plat, le japonais Asahi Glass, avaient indiqué être visés par ces procédures.

(L'Echo/AFP) - La Commission européenne vient de lancer des procédures à l'encontre de fabricants de verre pour automobiles qui sont soupçonnés de cartel, annonce l'exécutif européen dans un communiqué diffusé ce lundi.

La Commission ne mentionne aucun nom, conformément à ses pratiques à ce stade de la procédure. Elle se borne à indiquer que les "communications de griefs" envoyées à ces fabricants indiquent que les entreprises concernées se sont entendues pour fixer des "quotas de fourniture et des prix", en violation des règles de concurrence de l'Union européenne. Après avoir reçu cette communication, les sociétés concernées ont deux mois pour se défendre par écrit. L'ouverture de cette procédure fait suite à des inspections menées en février et mars 2005 chez des fabricants de verre.

Saint-Gobain, AGC Automotive Europe (Asahi Glass) ont informé la presse qu'ils avaient reçu une notification de la Commission.

Vincent Georis

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect