Catala: une créance ganhéenne qui interpelle

L'assemblée du groupe papetier ne fut pas un long fleuve tranquille. Des questions sur les mouvements au sein de la direction, du conseil d'administration et sur le pourquoi d'un créance au Ghana ont animé la séance.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés