D'Ieteren avare de prévisions pour 2008

©BELGA

Pas de grosse surprise lors de la publication des comptes du groupe automobile D'Ieteren. Les résultats sont légèrement supérieurs aux attentes.Par contre, en guise de prévisions, D'Ieteren s'est contenté d'un vague "le résultat courant avant impôts, part du groupe, devrait être relativement stable par rapport à un comparatif 2007 élevé". Pas très détaillées comme perspectives...

  • En ce qui concerne les comptes 2007 proprement dits, D'Ieteren a clôturé 2007 sur un bénéfice courant avant impôts (part du groupe) en progression de 30,1% à 194,3 millions d'euros. Ce chiffre est supérieur aux attentes du marché qui tablaient sur un résultat de 189,7 millions d'euros, en moyenne.
  • Le bénéfice courant de la distribution automobile et les activités corporate s'affiche en progression de 25,5% à 74,7 millions d'euros grâce à la croissance rentable des ventes de véhicules neufs. Le vitrage de véhicules clôture 2007 en progression de 35,6% à 97,6 millions d'euros, grâce à la croissance externe (acquisition de Safelite) et au maintien de la croissance organique malgré des conditions météorologiques douces. La location automobile a vu son résultat grimper de 23,6% à 22 millions d'euros, grâce à un effet combiné de bonne croissance des volumes, de progression du revenu moyen par jour de location et d'augmentation des coûts de flotte partiellement compensée par une baisse des coûts d’assurance et un meilleur taux d’utilisation.
  • Le résultat opérationnel a progressé de 41,7% à 316,8 millions d'euros et inclut 44,9 millions de coûts inhabituels et réajustements de valeur relatifs à Avis Europe et à Belron. En excluant ces éléments, le résultat opérationnel courant aurait atteint 361,7 millions, en progression de 24%.
  • Les ventes consolidées sont en croissance de 13,6% à 5.967,1 millions d'euros. Là également, D'Ieteren a dépassé les attentes moyennes du marché qui avançaient le chiffre de 5.937 millions.
  • Le groupe de la rue du Mail proposera la distribution d'un dividende brut de 3 euros par action, en progression de 13,6%.
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés