Dacia : l'offre patronale est rejetée

©AFP

Les ouvriers de l'usine Dacia (Renault), en grève depuis le 24 mars pour de meilleurs salaires, ont rejeté mercredi une nouvelle offre de la direction et sont déterminés à poursuivre le mouvement, quelle que soit la décision attendue de la justice sur sa légalité.La direction de l'usine avait déposé une plainte auprès du tribunal au premier jour de grève, accusant le syndicat d'avoir déclenché le mouvement "avant d'avoir mené toutes les étapes des négociations" et d'avoir "gonflé" le nombre des grévistes.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés