Daimler ne veut se séparer que d'une partie de Chrysler

(afp) Le constructeur automobile germano-américain DaimlerChrysler ne compte se séparer que d'une partie, majoritaire, de sa filiale américaine Chrysler, rapporte le magazine allemand Der Spiegel à paraître lundi.

"Le chef du groupe Dieter Zetsche veut démanteler Chrysler et en vendre seulement la majorité", écrit l'hebdomadaire de référence, sans citer de source. "Le groupe restant, Daimler, est censé rester associé à Chrysler avec une participation", ajoute Der Spiegel.

Zetsche veut ainsi garantir la viabilité des coopérations entre Mercedes-Benz, marque phare de DaimlerChrysler, et Chrysler, poursuit le magazine.

Toujours d'après Der Spiegel, les trois candidats les plus sérieux au rachat de Chrysler, les fonds Blackstone et Cerberus ainsi que l'équipementier automobile canadien Magna, font aussi visiblement pression sur le groupe automobile, faisant valoir que Chrysler restera dépendant de Mercedes-Benz même après avoir quitté la maison-mère.

DaimlerChrysler a officiellement annoncé le 4 avril être en discussions "avec des partenaires potentiels" pour un rachat de Chrysler, mettant un terme à plusieurs semaines de spéculations sur l'avenir du constructeur.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés